Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Écosystèmes et services écosystémiques

Généralités

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 12 juillet 2018 (modifié le 3 décembre 2019)

Bibliographie sur les services écosystémiques (juillet 2018)
Une sélection d’ouvrages sur les services écosystémiques est consultable à l’espace documentaire de la Tour Séquoïa de juillet à septembre 2018
Vous pouvez retrouvez ici la bibliographie de cette exposition

Les outils d’évaluation de la biodiversité et des services écosystémiques recommandés aux entreprises : compromis entre crédibilité, pertinence et légitimité
Anastasia Wolff, Natacha Gondran et Christian Brodhag - Développement durable et territoires [En ligne], Vol. 8, n°1 | Avril 2017, mis en ligne le 30 avril 2017
Certaines entreprises développent, testent, promeuvent des outils d’évaluation de la biodiversité et des services écosystémiques comme aide à la décision. L’efficacité et les apports concrets de ces outils restent cependant à démontrer. Dix-huit outils recommandés aux entreprises sont évalués sur la base de trois dimensions caractéristiques de l’efficacité des interfaces connaissances-décision : la crédibilité, la pertinence et la légitimité. L’analyse quantitative des scores met en évidence des tensions entre ces trois dimensions ainsi que des différences de profils selon : l’implication ou non d’entreprises lors de la conception de l’outil, les types de résultats produits (qualitatifs, monétaires, non monétaires, combinés) et la finalité d’usage de l’outil (diagnostic, pilotage et communication externe).

Temporal Changes in Ecosystem Services in European Cities in the Continental Biogeographical Region in the Period from 1990–2012 / Iwona Szumacher, Piotr Pabjanek
Sustainability 2017, 9(4), 665, 22 april 2017
"Ecosystem services (ES) in cities and surrounding suburban areas are one of the major factors which guarantee quality of life. Most studies directly referring to urban ecosystem services are conducted on a local scale or for selected cities. There are few studies which focus on temporal changes of the provision of ecosystem services across a large number of cities. This paper analyzes selected land use type (forest, green urban area), soil sealing, selected ecosystem services (food provisioning, climate regulation, recreation), and biodiversity potential in 85 large cities (over 100,000 citizens) from the Continental (Central and Eastern) biogeographical region in Europe." [site visité le 28/04/2017]

Faire l’expérience des « services écosystémiques ». Émotions et transformations du rapport aux espaces naturels
Lucas Brunet
Carnets de géographes 9, 2016 [mis en ligne le 30 novembre 2016]
Cette étude considère les émotions comme un moyen de saisir comment la notion récente de « Services Écosystémiques » (SE) est susceptible de transformer le rapport aux espaces naturels d’acteurs variés. Diverses façons d’appréhender les émotions dans les entretiens de notre enquête sont identifiées. Les résultats illustrent comment les SE amènent à repenser les rapports des hommes aux espaces naturels et aux émotions qu’ils génèrent. Les espaces remarquables et dignes d’intérêt sont ainsi envisagés sous un autre regard. La contrainte d’une protection des espaces par l’homme laisse place à une relation de dépendance entre l’homme et la nature. La compensation et la monétarisation des espaces naturels provoquent des émotions contrastées, où l’amour de la nature comme moteur d’action est remplacé par l’intérêt personnel. La cartographie des espaces par la notion de SE engendre, pour l’instant, des attentes déçues chez des acteurs variés. L’approche par les émotions permet en définitive de mettre en évidence la complexité des positions des acteurs par rapport à une notion qui pourrait paraître de prime abord remporter un large succès.
http://cdg.revues.org/608#quotation

Projet AlpES : vers une reconnaissance des services écosystémiques
CEREMA, 15 décembre 2016
Le Cerema prend une part active dans le projet AlpES, dont le but est d’établir une notion commune de ce que sont les services écosystémiques des Alpes. Il précisera les évaluations des indicateurs de huit services écosystémiques, fournies par le leader du projet EURAC, puis il évaluera et interprétera les résultats obtenus avec les acteurs locaux dans le parc régional des Préalpes d’Azur, territoire test français du projet AlpES.
http://www.cerema.fr/projet-alpes-vers-une-reconnaissance-des-services-a1825.html

Méthodes d’évaluation économique des biens et services environnementaux et impacts cumulatifs
Issaka Dialga, LEMNA-Université de Nantes, 2016, 23 p. [site visité le 03 mai 2016]
« Ce papier propose une synthèse critique des méthode s statiques d’évaluation économique des biens et services environnementaux et des impacts résultant des activités anthropiques. A la suite de l’analyse critique des méthodes traditionnelles, nous développons une approche dynamique de l’évaluation environnementale. La méthode dynamique permet la pris en compte simultanée de trois effets de l’impact de l’activité humaine sur l’environnement : un effet quantité lié à la multiplication des activité s polluantes ; un effet temporel lié à
l’accumulation des impacts au cours du temps et un effet de coût de l’inaction relatif au report des efforts ou des investissements dans les mesures de remédiation. […] »
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01308755

Les paiements pour services environnementaux contribuent-ils à l’émergence d’un « gradient de juridicité » ?
Adélie Pomade
VertigO - la revue électronique en sciences de l’environnement [En ligne], Volume 16 Numéro 1 | mai 2016, mis en ligne le 09 mai 2016
Mettant en relation étroite l’homme et les écosystèmes, les services écosystémiques provoquent un renversement de perspective : la nature n’est plus envisagée pour elle-même, mais pour les bénéfices qu’elle procure à l’homme. Ce nouveau regard, qui signe la reconnaissance d’une forme de dépendance de l’homme à la nature, ouvre la voie à une nouvelle approche juridique des enjeux liés aux écosystèmes et à la biodiversité. Il s’avère susceptible d’influer sur les réponses possibles apportées par le droit à la préservation de l’environnement et semble être vecteur de nouvelles approches, de nouveaux modes d’intervention du droit, au premier rang desquels l’émergence possible d’un « gradient de juridicité ». La rencontre de la discipline juridique et des paiements pour services environnementaux met justement en lumière cette nouvelle opportunité.
http://vertigo.revues.org/17084#quotation

Remotely Sensed High-Resolution Global Cloud Dynamics for Predicting Ecosystem and Biodiversity Distributions
Adam M. Wilson ; Walter Jetz
PlosBiology, 31 mars 2016
"We demonstrate that cloud cover varies strongly in its geographic heterogeneity and that the direct, observation-based nature of cloud-derived metrics can improve predictions of habitats, ecosystem, and species distributions with reduced spatial autocorrelation compared to commonly used interpolated climate data."
http://journals.plos.org/plosbiology/article?id=10.1371/journal.pbio.1002415#sec002

Valeurs de la biodiversité et services écosystémiques : perspectives interdisciplinaires
Ilse Geijzendorffer ; Harold Levrel ; Virginie Maris ; Philip Roche
Paris : Ed. Quae, mars 2016.- 219 p.
"Dans un contexte de pressions toujours croissantes sur les milieux naturels, les études sur les valeurs de la biodiversité et les services écosystémiques aident à mieux comprendre les interactions entre nature et sociétés, à anticiper les bouleversements à venir et à concevoir des mesures de gestion appropriées"
http://www.quae.com/fr/r4821-valeurs-de-la-biodiversite-et-services-ecosystemiques.html
ALN 02-BIODIV02 - 82133

Panorama des services écologiques fournis par les écosystèmes français. Etude de cas : les écosystèmes montagnards d’Aquitaine
UICN France, 2014, Paris, France, mis en ligne le 29 mars 2016, 40 p.
« L’objectif de cette étude régionale est de porter à la connaissance des acteurs du territoire, les services rendus par les écosystèmes montagnards aquitains et d’identifier les principales menaces qui les affectent. […] Après une présentation du contexte et des données générales sur les milieux montagnards aquitains, trois entités sont étudiées : les forêts d’altitude, les systèmes agro-pastoraux, les écosystèmes humides et aquatiques. Pour chaque partie, l’écosystème concerné est caractérisé et l’ensemble des services sont illustrés selon la typologie définie dans le Millennium Ecosystem Assessment (MEA) : services de support, d’approvisionnement, de régulation, et culturels. »
http://www.uicn.fr/Les-services-rendus-par-les.html

L’utilisation de l’évaluation économique des services écosystémiques pour la décision : le cas des banques publiques de développement
Yann Laurans, Alexander Haddad
Working Papers N°04/2016. Iddri, 2016. 16 p.
L’évaluation économique des services écosystémiques est l’une des épreuves d’évaluation environnementale que les projets d’aide publique au développement sont censés subir durant le processus de décision. Nos analyses montrent toutefois que la réalisation des évaluations décline, et que leur impact sur la décision de conduire ou non le projet apparaît marginal. La configuration des banques publiques de développment, de leur organisation et du processus de décision, semble pourant parfaitement adaptée à l’utilisation de l’évaluation économique pour choisir les projets optimaux.
http://www.iddri.org/Publications/L-utilisation-de-l-evaluation-economique-des-services-ecosystemiques-pour-la-decision-le-cas-des-banques-publiques-de-developpem

Évaluation française des écosystèmes et des services écosystémiques
MEDDE, 27 janvier 2016
« Pilotée par le ministère, l’évaluation française des écosystèmes et des services écosystémiques (Efese) regroupe un ensemble d’évaluations en vue d’améliorer le pilotage des politiques de protection et d’utilisation de la biodiversité et leur intégration dans les politiques sectorielles (santé, logement, sécurité...). »
http://www.developpement-durable.gouv.fr/Evaluation-francaise-des,46321.html

Revising Payment for Ecosystem Services in the Light of Stewardship : The Need for a Legal Framework
Alessandra Solazzo, Aled Jones, Nigel Cooper
Sustainability 2015, 7(11), 15449-15463
"Since the Millennium Ecosystem Assessment (MEA) highlighted the importance of ecosystem services for human well-being, the payments for such services have increasingly been drawing the attention of governments, the private sector and academia. Nonetheless, there is not yet a specific legal framework which is able to capture the complexity of managing natural resources and, at the same time, deal with the numerous drawbacks that have been identified by critics, who are opposed to using financialisation of the environment as a tool. This paper, after briefly summarizing some of the main features and criticisms of the Payment for Ecosystem Services (PES), will critically assess the understanding of property rights over natural resources as stewardship, rather than as entitlement, because this interpretation is more coherent with the inherent characteristics of natural resources and, consequently, of ecosystem services. The novel usage of a stewardship dimension to property rights underlines the necessity for a legal framework for PES, constituted by “property-liability rules”." [site visité le 26/11/2015]
http://www.mdpi.com/2071-1050/7/11/15449

Mapping and Assessment of Ecosystems and their Services : Trends in ecosystems and ecosystem services in the European Union between 2000 and 2010
European commission ; Institute for Environment and Sustainability, 2015.- 131 p., cart., graph.
"This report presents ananalysis of the trends in the spatial extent of ecosystems and in the supply and use of ecosystem services at the European scale between 2000 and 2010. In the EU urban land and forests increased while cropland, grassland and heathland decreased. Other ecosystem types underwent smaller changes. The main trends in provisioning, regulating and maintenance, and cultural ecosystem services were assessed using a set of 30 indicators assorted according to the CICES classification. More crops for food, feed and energy were produced in the EU on less arable land. More organic food was grown. Textile crop production and the total number of grazing livestock decreased. Water use relative to water availability remained stable. Timber removals increased but so, too, did the total timber stock. There was an increase in net ecosystem productivity (growing biomass). Several regulating services, but in particular those which are related to the presence of trees, woodland or forests, increased slightly. This was the case for water retention, forest carbon potential, erosion control, and air quality regulation. Pollination potential and habitat quality showed a negative trend. There was a positive trend in the opportunity for citizens to have access to land with a high recreation potential."
http://catalogue.biodiversity.europa.eu/uploads/document/file/1227/lbna27143enn.pdf

Essays on the Economics of Ecosystems and Biodiversity
BERTRAM Christine
Dissertation, Faculty of Business, Economics and Social Sciences, Kiel, 20/02/2015
"This dissertation considers selected economic aspects of ecosystem services (ES) and biodiversity and derives recommendations for policy-making in different contexts. It is structured by the types of ecosystems considered and methodological approaches used. Part 1 of this dissertation comprises two papers that deal with the economic valuation of urban ES. The first paper uses the travel cost method and a random utility framework to value the benefits derived from recreation in urban parks. The second paper uses an alternative approach, i.e., the life satisfaction approach for valuing the contribution of urban green spaces to human well-being. Part 2 of this dissertation comprises two papers that consider marine ES and biodiversity. The first paper of part 2 analyzes the implications of environmental valuation for policy-making in the context of the EU Marine Strategy Framework Directive. The second paper of part 2 integrates the non-use value of biodiversity into a dynamic optimization model to analyze how this influences the optimal management of multi-species ecosystems." [site visité le 02/09/2015]
http://macau.uni-kiel.de/receive/dissertation_diss_00016563

EU 2010 biodiversity baseline — adapted to the MAES typology (2015)
EEA (European Environment Agency), Technical report No 9/2015, 121 p., publié le 23 juillet 2015 [site visité le 31 juillet 2015]
« This report presents a revised overview of the EEA’s EU 2010 biodiversity baseline report. The revision is necessary because the typology of ecosystems used in the 2010 report has since been altered by a working group of biodiversity experts. The revised report provides the relevant facts and figures on the state and trends of the different biodiversity and ecosystem components recalculated to align with the new typology of ecosystems.”
http://www.eea.europa.eu/publications/eu-2010-biodiversity-baseline-revision

Financing for Development in Support of Biodiversity and Ecosystem Services
DRUTSCHINI Anna, OCKENDEN Stephanie
OECD Development Co-operation Working Papers, n°23, juin 2015
"This paper considers the key financing challenges and opportunities for realising both biodiversity conservation and sustainable development objectives. It considers the full range of possible sources, from public and private, domestic and international sources, but has a focus on public resources. The first part of this paper examines trends in bilateral commitments of official development assistance (ODA) targeting biodiversity objectives, drawing on OECD development assistance committee (DAC) creditor reporting system (CRS) statistics. The paper also discusses the effectiveness of these finance flows in achieving long-lasting results. The second part of the paper explores how development co-operation can support partner countries to mobilise and access other sources of finance for biodiversity, through mechanisms such as environmental fiscal reform, payments for ecosystem services, market creation mechanisms for green products, and conservation trust funds. Support can target the development of knowledge, technical skills, and strengthen governance and legal institutions. The paper concludes with suggested areas for further research to gain a deeper understanding of biodiversity-related development finance." [site visité le 26/06/2015]
http://www.oecd-ilibrary.org/development/financing-for-development-in-support-of-biodiversity-and-ecosystem-services_5js03h0nwxmq-en

Monétarisation des biens, services et impacts environnementaux : la variabilité des valeurs monétaires. Actes du séminaire du 10 décembre 2014
CGEDD, Études et documents, n°126, juin 2015, 132 p.
"Le Service de l’économie, de l’évaluation et de l’intégration du développement durable, au sein du Commissariat général au développement durable a organisé le 10 décembre 2014 la cinquième édition du séminaire sur la monétarisation des biens, services et impacts environnementaux. Après quatre premières éditions consacrées respectivement aux méthodes de valorisation économique des biens et services environnementaux, à la mise en oeuvre de ces méthodes, à l’utilisation des valeurs qui en découlent et aux nouveautés méthodologiques, cette cinquième édition a examiné la question de la variabilité des valeurs monétaires. À travers une dizaine d’interventions, ce séminaire a ainsi permis de revenir sur le sens des valeurs issues des méthodes de monétarisation, sur ce qu’elles représentent, sur ce qu’elles mesurent et sur leur pertinence dans l’internalisation de la valeur de l’environnement au sein de différents secteurs. Examinant à la fois les aspects théoriques et pratiques, cette édition s’est articulée autour de trois grandes thématiques : l’intégration de la valeur de l’environnement dans les prix de marché, les différentes valeurs du carbone et l’impact de la variabilité temporelle des valeurs dans les analyses de projets d’infrastructures de transport." [site visité le 12 juin 2015]
http://www.developpement-durable.gouv.fr/Monetarisation-des-biens-services,43639.html?onglet=publications

Seeing Biodiversity : Exploring the factors that influence perception
HARRISON Jamie, LYONS Ingrid, PRENN-VASILAKIS Cassandra
Environmental Studies 2015 Comps Symposium. Theme for 2015 - Cities in the 21st Century, march 2015, 44 p.
"Urbanization is the leading cause of biodiversity loss due to land use change. However, the general population is disassociated with this loss, viewing it as a distant rather than localized issue that does not apply to them directly. This dissociation is due in part to various levels of understanding about what the term “biodiversity” means. Biodiversity conservation rarely takes into account the knowledge, perception, and needs of the average citizen. It is important to understand the associations people have with biodiversity given the linkages between understanding and willingness to become involved with conservation efforts. This study uses visitor employed photography (VEP) in Nerstrand Big Woods State Park (Nerstrand, MN) to assess Carleton College (Northfield, MN) students’ perceptions pertaining to the term “biodiversity” and its applications. Our findings indicate that participants have varying perceptions of biodiversity depending on background information. Binomial logistic regression revealed the following variables to be statistically significant : hometown classification, previous outdoor experience, and academic domain. Further descriptive analysis re vealed that these variables impacted the use of various themes such as “human influence,” object “origins,” and “utility” in participant descriptions of biodiversity." [site visité le 12 juin 2015]
https://apps.carleton.edu/curricular/ents/assets/HarrisonLyonsPrennVasilakis_Senior_Integrative_Exercise2015.pdf

Ecosystem Services and Biodiversity
Science for Environment Policy, in-depth report n°11, may 2015
"Ecosystems provide a multitude of benefits to humanity, from food, clean water and flood protection to cultural heritage and a sense of place, to name but a few. However, many of these benefits, known as ‘ecosystem services’, are under severe threat from man-made pressures. Decision makers need clear information on how biodiversity underpins these services, the demand for them, the capacity of ecosystems to provide them and the pressures impairing that capacity. In this report we explore four core facets of the ecosystem services concept : the links between biodiversity and ecosystem services ; current techniques for mapping and assessing ecosystems and their services ; valuation of ecosystem services and the importance of considering all ecosystem services and biodiversity as part of an interconnected system."
http://ec.europa.eu/environment/integration/research/newsalert/pdf/ecosystem_services_biodiversity_IR11_en.pdf

Ecosystem health towards sustainability
Yonglong Lu, Ruoshi Wang, Yueqing Zhang, Hongqiao Su, Pei Wang, Alan Jenkins, Rober C. Ferrier, Mark Bailey, Geoff Squire
Ecosystem Health and Sustainability, vl.1, n°1, mars 2015
"Ecosystems are becoming damaged or degraded as a result of stresses especially associated with human activities. A healthy ecosystem is essential to provide the services that humans and the natural environment require and has tremendous social and economic value. Exploration of the definition of ecosystem health includes what constitutes health and what it means to be healthy. To evaluate ecosystem health, it is necessary to quantify ecosystem conditions using a variety of indicators. In this paper, the main principles and criteria for indicator selection, classification of indicators for different kinds of ecosystems, the most appropriate indicators for measuring ecosystem sustainability, and various methods and models for the assessment of ecosystem health are presented. Drivers, sustainability, and resilience are considered to be critical factors for ecosystem health and its assessment. Effective integration of ecological understanding with socioeconomic, biophysical, biogeochemical, and public-policy dimensions is still the primary challenge in this field, and devising workable strategies to achieve and maintain ecosystem health is a key future challenge." [site visité le 26/03/2015]
http://www.esajournals.org/doi/abs/10.1890/EHS14-0013.1

Towards A Sustainable and Genuinely Green Economy. The value and social significance of ecosystem services in Finland (TEEB for Finland). Synthesis and roadmap
JÄPPINEN Jukka-Pekka, ELIÖLÄ Janneh (eds.)
Ministry of The Environment, Helsinki, 2015, 148 p.
"The TEEB for Finland study, carried out in 2013–2014, provides, among other things, preliminary estimates on the economic importance of some key ecosystem services in Finland. The main focus is on so far under-recognized regulating and cultural services, but not forgetting traditional provisioning services, the value of which has traditionally been recognised due to their vital importance for the Finnish economy and society. TEEB for Finland also describes the main drivers and future trends affecting the provision of ecosystem services ; gives suggestions for ecosystem service indicators ; and describes as an example the spatial assessment and mapping of ecosystem services and green infrastructure in the Helsinki–Uusimaa region. Further, the study also considers possible elements for improving the regulatory and manage ment system that could enable securing the future provisioning of ecosystem services and their foundation – the biological diversity of Finland. TEEB for Finland includes a scoping assessment on natural capital accounting and a review of the relationship between ecosystem services and a green economy." [site visité le 3 février 2015]
http://www.ieep.eu/assets/1670/Jappinen_Heliola_eds_2015_TEEB_Finland.pdf

Ecosystem services – current challenges and opportunities for ecological research
Birkhofer K, Diehl E, Andersson J, Ekroos J, et al.
Frontiers in Ecology and Evolution, 21 décembre 2014, 27 p.
"The concept of ecosystem services was originally developed to illustrate the benefits that natural ecosystems generate for society and to raise awareness for biodiversity and ecosystem conservation. In this article we identify major challenges and opportunities for ecologists involved in empirical or modeling ecosystem service research." [site visité le 27 février 2015]
http://journal.frontiersin.org/Journal/10.3389/fevo.2014.00087/abstract

Indicateurs de biodiversité pour les collectivités territoriales. Jeu commun et synthétique d’indicateurs de biodiversité pour l’échelon régional. Guide pratique
Comité français de l’UICN, novembre 2014, 76 p. [site visité le 27 février 2015]
« Pour accompagner les collectivités dans le renforcement de leurs actions en faveur de la biodiversité, l’UICN France publie aujourd’hui un jeu commun et synthétique de 25 indicateurs de biodiversité destiné aux régions françaises. Ce jeu vient compléter le cadre de réflexion et d’analyse que l’UICN France a proposé aux territoires pour définir leurs indicateurs de biodiversité. »
http://www.uicn.fr/L-UICN-France-pr...

Le Millennium Ecosystem Assessment : anatomie d’une évaluation environnementale globale.
Denis Pesche. Natures Sciences Sociétés, n° 4, oct-déc 2013, pp. 363-372 [site visité le 27 février 2015]
"La notion de service écosystémique (SE) a été élaborée progressivement dans les milieux scientifiques dans le courant des années 1990. C’est à l’occasion d’une évaluation environnementale globale, le Millennium Ecosystem Assessment (MA) que cette notion acquiert une reconnaissance internationale auprès d’un public diversifié. Depuis 2005, la notion de SE connaît un fort développement dans différentes arènes : biodiversité, politiques sectorielles (forêts, agriculture, eau...), changement global..."
http://www.nss-journal.org/articles/nss/abs/2013/04/nss140001/nss140001.html

Texte intégral du Rapport d’activité du gouvernement chinois
French.china.org.cn, 14 mars 2014 [site visité le 27 février 2015]
Extrait : "Nous nous efforcerons de protéger et reconstituer les écosystèmes. Cette année, 5 millions de mu [environ 333.000 hectares] de terres abusivement défrichées seront reconverties en forêts ou en steppes. Nos grands projets écologiques seront poursuivis : il s’agit notamment de la reconversion des pâturages en prairies, de la protection des forêts naturelles, de la lutte contre la progression des dunes et la désertification des zones karstiques, de la préservation des eaux et du sol, et de la reconstitution des zones humides."
http://french.china.org.cn/china/txt/2014-03/14/content_31791462.htm

Les Paiements pour préservation des services écosystémiques comme outil de conservation de la biodiversité
Les Cahiers de Biodiv2050, Caisse des dépôts, n° 1, 2014
La première partie de ce document propose un regard historique permettant de mieux comprendre
les changements de paradigme qui ont façonné les représentations de la nature et la manière dont l’économie s’est emparée de sa gestion. La seconde partie propose une analyse des fondements théoriques possibles de la gestion des services écosystémiques et des PSE. La troisième partie livre des recommandations.
http://www.mission-economie-biodiversite.com/wp-content/uploads/2014/02/COMPRENDRE-N1-WEB.pdf

L’oeil des satellites sur champs et forêts
Libération, 10 mars 2014 [site visité le 27 février 2015]
Le CESBIO, Centre d’études spatiales de la biosphère, effectue des recherches sur la végétation naturelle et cultivée, et les relations qu’elle entretient avec le cycle de l’eau.
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2014/03/loeil-des-satellites-sur-champs-et-for%C3%AAts.html

Espèces exotiques envahissantes : accord sur le projet de règlement européen
Actu-environnement, 6 mars 2014 [site visité le 27 février 2015]
"Le Parlement européen a conclu le 5 mars un accord en première lecture concernant la proposition de règlement visant à instituer un cadre juridique pour limiter les "incidences négatives" des espèces exotiques envahissantes (EEE) sur les services écosystémiques et "les dommages subis" sur le plan socioéconomique."
http://www.actu-environnement.com/ae/news/especes-exotiques-envahissantes-reglement-europeen-20975.php4

Analyse de l’article "les espèces rares assurent des fonctions vulnérables des écosystèmes à forte biodiversité"
David MOUILLOT, David BELLWOOD, Christopher BARALOTO, Jérome CHAVE, René GALZIN et al., 2013, PLOS Biology, 11 : 11, synthèse Sylvie Vanpeene, Irstea, 2013. Consultable sur le Centre de ressources de la Trame verte et bleue [site visité le 27 février 2015]
http://www.trameverteetbleue.fr/documentation/cote-recherche/analyses-articles/services-rendus

La disparition des grands carnivores bouleverse nos écosystèmes [vidéo]
notre-planete.info, 03 février 2014 [site visité le 27 février 2015]
« L’étude la plus complète jamais faite auparavant révèle que les plus grands carnivores du monde sont des éléments clé de nos écosystèmes. Ils permettent entre autres la régulation des espèces de faune et de flore mais également de préserver la bonne santé des troupeaux. Malheureusement, ils sont en voie de disparition... […] Cette équipe internationale et pluridisciplinaire de chercheurs essaie, à travers cette étude, d’explorer « comment les carnivores régulent les structures et le fonctionnement des écosystèmes et ce qu’il se passe quand ils sont perdus », explique John Robinson, l’un des chercheurs, qui est par ailleurs également le vice-président exécutif de la société pour la conservation de la faune sauvage (WCS). »
http://www.notre-planete.info/actualites/3935-disparition-mammiferes-carnivores

Food security, sustainable agriculture and forestry, marine and maritime and inland water research and the bioeconomy in Horizon 2020 : work programme 9, 2014-2015.
European Commission decision C (2013)8631, 10 décembre 2013 [site visité le 27 février 2015]
http://ec.europa.eu/research/participants/data/ref/h2020/wp/2014_2015/main/h2020-wp1415-food_en.pdf

Climate action, environment, resource efficiency and raw materials in Horizon 2020 : work programme 12, 2014-2015.
European Commission decision C (2013)8631, 10 décembre 2013 [site visité le 27 février 2015]
http://ec.europa.eu/research/participants/data/ref/h2020/wp/2014_2015/main/h2020-wp1415-climate_en.pdf

Renforcer les connaissances en biodiversité mondiale grâce à des données en accès libre. CORDIS, 4 décembre 2013 [site visité le 27 février 2015]
"Une plateforme en accès libre a été développée, grâce à un programme financé par l’UE, pour permettre l’intégration d’outils européens et brésiliens de recherche sur la biodiversité. Le projet EUBRAZILOPENBIO (EU-Brazil Open Data and Cloud Computing e-Infrastructure for Biodiversity), clôturé plus tôt cette année, aidera à promouvoir l’innovation transfrontalière et le partage des meilleures pratiques dans un domaine d’une grande importance de la recherche."
http://cordis.europa.eu/fetch?CALLER=FR_NEWS&ACTION=D&SESSION=&RCN=36307
Consulter la plateforme EUBRAZILOPENBIO http://www.eubrazilopenbio.eu/

Monétarisation des biens et services environnementaux - Quelles utilisations pour les politiques publiques et les décisions privées ? Actes du séminaire du 13 décembre 2012. Publication
Commissariat général au développement durable, Etudes & Documents - Numéro 98 - Novembre 2013, publié le 26 novembre 2013 [site visité le 27 février 2015]
« Le premier séminaire organisé en 2010 avait permis de faire le point sur les problématiques méthodologiques de la valorisation économique des biens et services environnementaux. La seconde édition, organisé en 2011, a été l’occasion d’aborder la mise en oeuvre des méthodes de monétarisation à travers la présentation d’études de cas et de leurs résultats. Cette troisième édition a permis d’examiner la question de l’utilisation des valeurs issues de ces méthodes, aussi bien dans les politiques publiques que dans les décisions des acteurs privés, et de leurs finalités. »
http://www.developpement-durable.gouv.fr/Monetarisation-des-biens-et,35902.html?onglet=publications

How Much Are Ecosystems Really Worth ? World Resources Institute, 22 novembre 2013 [site visité le 27 février 2015]
http://www.wri.org/blog/how-much-are-ecosystems-really-worth
Voir aussi : Revaluing Ecosystems, The Economist in WRI site, 4 novembre 2013
http://www.wri.org/events/revaluing-ecosystems

Les leçons des écosystèmes synthétiques. Le Monde, 18 novembre 2013 [site visité le 27 février 2015]
L’Ineris s’est appuyé sur un outil expérimental, à mi-chemin entre l’éprouvette et le milieu naturel, le mésocosme, pour évaluer l’impact d’une substance, ou d’une modification environnementale, sur un écosystème.
http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/11/18/les-lecons-des-ecosystemes-synthetiques_3515732_3244.html

Biodiversité : les 78 sites essentiels pour la survie d’espèces sensibles. Actu-Environnement, 15 novembre 2013 [site visité le 27 février 2015]
Une étude, publiée par la revue Science, identifie 78 sites essentiels à la conservation d’espèces sensibles d’amphibiens, d’oiseaux et de mammifères.
http://www.actu-environnement.com/ae/news/biodiversite-78-sites-essentiels-pour-survie-especes-sensibles-19967.php4#xtor=ES-6

Livre blanc sur le financement de la transition écologique : Mobiliser les financements privés vers la transition écologique. CGDD ; DGT, novembre 2013 [site visité le 27 février 2015]
63 mesures pour mobiliser les capitaux privés en faveur de la transition écologique.
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Livre_blanc_sur_le_financement_de_la_transition_ecologique.pdf

Le déclin de la biodiversité végétale planétaire n’a pas de répercussion sur les petits écosystèmes.
Université de Sherbrooke, 8 novembre 2013 [site visité le 27 février 2015]
Les résultats de l’équipe de Mark Vellend marquent un progrès important dans l’étude de la variation de la biodiversité végétale. En effet, elle conclut que le déclin global de la variété d’espèces végétales ne s’applique pas sur une petite échelle.
http://www.usherbrooke.ca/medias/nouvelles/actualites/actualites-details/article/23479/

Lignes directrices nationales sur la séquence éviter, réduire et compenser les impacts sur les milieux naturel.
MEDDE - Commissariat général au developpement durable, Références - Octobre 2013, 228 p., [site visité le 27 février 2015)
« […] Il s’agit de transcrire dans les pratiques, les obligations découlant des textes législatifs et réglementaires sur l’évitement, la réduction et la compensation des impacts sur les milieux naturels. Les lignes directrices précisent de manière pragmatique les principes qui guident cette séquence ainsi que les méthodes mobilisables pour la mettre en oeuvre, dans l’objectif de conserver globalement la qualité environnementale des milieux, et si possible d’obtenir un gain net lorsque l’état de ces milieux est dégradé.
Les lignes directrices portent sur l’ensemble des milieux naturels terrestres, aquatiques et marins. Elles s’adressent à l’ensemble des acteurs concernés (services de l’État, établissements publics, collectivités locales, entreprises, associations), agissant en tant que maîtres d’ouvrage, maîtres d’oeuvre, prestataires, services instructeurs, autorité environnementale, services de police et autres parties prenantes. »
http://www.developpement-durable.gouv.fr/Lignes-directrices-nationales-sur.html?onglet=publications

Chiffres clés de l’environnement - édition 2013
MEDDE- Commissariat général au Développement durable- SOeS, Repères - octobre 2013, mis à jour le 24 octobre 2013 [site visité le 27 février 2015]
« La sélection de données synthétiques présentée dans ce livret couvre la plupart des enjeux environnementaux dans un panorama concis. S’appuyant sur des séries temporelles longues, elle donne également un rapide aperçu des principales tendances caractérisant les relations entre la société, l’économie française et l’environnement. »
http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/publications/p/2040/1098/chiffres-cles-lenvironnement-edition-2013.html

Le renouveau des bioindicateurs
Utilisés pour évaluer la qualité des eaux depuis les années 1970, pour évaluer la qualité de l’air depuis les années 2000, les bioindicateurs le sont encore peu pour les sols. Ils devraient cependant se développer grâce à des travaux de normalisation et à l’apparition d’un référentiel.
Environnement magazine, n°1722, novembre 2013, p. 64-71

Guide to multi-benefit cohesion policy investments in nature and green infrastructure
“This guide presents examples, tools and approaches for stakeholders interested in furthering the Cohesion Policy objectives and seeing how working with nature can help achieve these objectives”.
Institue for European Environmental Policy (IEEP) et Milieu, juin 2013, publié septembre 2013, 125 p. Téléchargeable sur le site de l’IEEP [site visité le 27 février 2015]
http://www.ieep.eu/work-areas/biodiversity/financing-biodiversity/2013/09/the-guide-to-multi-benefit-cohesion-policy-investments-in-nature-and-green-infrastructure

Spatial Covariance between Aesthetic Value & Other Ecosystem Services
Casalegno S, Inger R, DeSilvey C, Gaston KJ, PloS ONE, publié le 28 juin 2013, [site visité le 27 février 2015]
« Mapping the spatial distribution of ecosystem goods and services represents a burgeoning field of research, although how different services covary with one another remains poorly understood. This is particularly true for the covariation of supporting, provisioning and regulating services with cultural services (the non-material benefits people gain from nature). This is largely because of challenges associated with the spatially specific quantification of cultural ecosystem services. We propose an innovative approach for evaluating a cultural service, the perceived aesthetic value of ecosystems, by quantifying geo-tagged digital photographs uploaded to social media resources.”
http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0068437

Évaluation française des écosystèmes et des services écosystémiques (EFESE) : séminaire du 9 décembre 2014
MEDDE, 8 janvier 2015
"A travers 13 présentations, une session « posters » et de nombreux temps d’échange avec la salle, ce séminaire a examiné spécifiquement les avancées de l’évaluation de quatre grands types d’écosystèmes : les agro-écosystèmes, les forêts, les milieux marins et les écosystèmes urbains."
http://www.developpement-durable.gouv.fr/Evaluation-francaise-des.html

SOS Ecosystèmes (Vidéo). Terre.TV, 2013
" Maintenir et entretenir les écosystèmes est indispensable. Au delà du simple respect de l’environnement et de la biodiversité, c’est une nécessité économique. Explications et petite tour d’horizon des solutions locales mise en place en Europe."
http://www.terre.tv/fr/5360_sos-ecosysteme

Émergence et mise en politique des services environnementaux et écosystémiques. Dossier Vertigo, Volume 12 numéro 3, décembre 2012
"Dans ce numéro, les articles publiés apportent des enseignements sur les processus scientifiques et politiques en émergence autour de la mise en oeuvre des notions de services écosystémiques et services environnementaux. Il ouvre également de nouveaux champs de recherche."
http://vertigo.revues.org/12717

Généalogie scientifique et mise en politique des SE (services écosystémiques et services environnementaux). Note de synthèse de revue bibliographique et d’entretiens, WP1 [site visité le 27 février 2015]
http://www.serena-anr.org/spip.php?article175

Évaluation des services rendus par les écosystèmes en France. Les enseignements d’une application du Millennium Ecosystem Assessment au territoire français
Bruno Maresca, Xavier Mordret, Anne Lise Ughetto et Philippe Blancher
Développement durable et territoires [En ligne], Vol. 2, n° 3 | Décembre 2011
Cet article rend compte de la méthode d’évaluation des services écosystémiques appliquée au territoire français dans le cadre d’une approche exploratoire. S’inscrivant dans le sillage du ‘‘Millennium Ecosystem Assessment’’ (MA) lancé par l’ONU, l’application de la démarche du MA à un territoire donné a conduit à l’élaboration de nouveaux outils d’analyse et de mesure des interactions entre nature et activités humaines à plusieurs échelles territoriales, à travers une projection cartographique des écosystèmes sur l’ensemble du territoire, un recensement des services rendus par les écosystèmes en France et une méthodologie pour leur quantification.
http://developpementdurable.revues.org/9053

Conservation et utilisation durable de la biodiversité et des services écosystémiques : analyse des outils économiques
Commissariat général au développement durable
RéférenceS - Novembre 2010
Ce rapport thématique 2010 de la commission des comptes et de l’économie de l’environnement s’adresse aux différents acteurs susceptibles de concevoir, d’évaluer et de mettre en oeuvre des politiques visant la conservation et l’utilisation durable de la biodiversité. Ce rapport, co-écrit ou relu par une quarantaine d’experts et d’économistes sous la coordination du CGDD, présente une palette d’outils économiques utilisés en France et à l’étranger.
http://www.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=19788

PUJOL, Jean-Luc ; CHEVASSUS-AU-LOUIS, Bernard ; SALLES, Jean-Michel ; BIELSA, Sabine ; RICHARD, Dominique ; MARTIN, Gilles ; CHEVASSUS-AU-LOUIS, Bernard (dir.)
Approche économique de la biodiversité et des services liés aux écosystèmes. Contribution à la décision publique
Paris : Centre d’analyse stratégique, 2009.- 376 p., cartes, schémas, tabl., graph., notes, bibliogr.
Collection : Rapports et documents. N° 18
Ce rapport a pour objectifs de réaliser une présentation et une analyse critique des méthodes utilisables pour estimer les valeurs économiques de la biodiversité et des services écosystémiques, et d’appliquer ces méthodes aux écosystèmes présents sur le territoire national afin de fournir des valeurs de référence pouvant être utilisées en particulier dans l’évaluation socio-économique des investissements publics. Après avoir évoqué les réflexions initiées à la fin des années 1980 autour du développement durable et des liens entre biodiversité et activités humaines, le rapport détaille les enjeux socio-économiques majeurs que représentent pour la France la biodiversité et les services associés. Il analyse comment le droit s’est progressivement saisi de ces problématiques de valeur économique de la biodiversité et comment il les a traitées. Il précise les concepts impliqués dans les notions de biodiversité et de services écosystémiques, ainsi que les relations entre ces notions. Il expose les hypothèses retenues pour permettre une articulation entre les concepts biologiques et l’analyse économique. Il présente ensuite les cadres théorique et méthodologique qui peuvent être mobilisés pour évaluer la biodiversité et les services liés aux écosystèmes ne faisant pas l’objet d’échanges marchands directs. Il détaille les principaux enjeux de recherche avec notamment la mise en place d’observatoires durables de la biodiversité. Il décrit en détail les aspects techniques de l’élaboration de valeurs de référence, montre les limites de l’analyse économique de la biodiversité remarquable, traite de plusieurs cas concrets relatifs à la biodiversité ordinaire (les forêts tempérées). Sont notamment abordées les approches non monétaires envisageables comme les pratiques de compensation. Des recommandations sont enfin formulées pour l’utilisation et la poursuite de cette démarche.
CDU 02-BIODIV00 - 63591 ; CDU 63591
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/094000203/index.shtml

Evaluation des écosystèmes pour le millénaire
Millennium Ecosystem Assessment, 2005
"L’Évaluation des écosystèmes pour le millénaire (EM) est née en 2000 à la demande du Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan. Instaurée en 2001, elle a pour objectif d’évaluer les conséquences des changements écosystémiques sur le bien-être humain ; elle doit également établir la base scientifique pour mettre en œuvre les actions nécessaires à l’amélioration de la conservation et de l’utilisation durable de ces systèmes, ainsi que de leur contribution au bien-être humain. Plus de 1 360 experts du monde entier ont participé à ce projet. Leurs conclusions, réunies en cinq volumes techniques et six rapports de synthèse, présentent une évaluation scientifique ultra‑moderne de la condition et des tendances des écosystèmes dans le monde et de leurs fonctions (comme l’eau potable, la nourriture, les produits forestiers, la protection contre les crues et les ressources naturelles), ainsi que les possibilités de restaurer, de conserver ou d’améliorer l’utilisation durable des écosystèmes."
http://www.millenniumassessment.org/fr/About.html#1